👉 LA CULTURE A BANDOL : UN BIEN PRÉCIEUX

Bandol présente beaucoup de potentiel dans de nombreux domaines.

Malheureusement, notre ville s’est endormie en 2014 par une gestion étriquée et sans ambition du maire sortant.

Il faut là aussi redonner l’envie et les moyens à notre service culturel municipal, avec des échanges apaisés et constructifs, pour, ensemble, faire vivre la culture à Bandol et préserver ce lien si précieux.

En ce qui concerne la musique, il existe, certes, une Ă©cole municipale de musique.

Elle mĂ©riterait le statut de conservatoire d’agglomĂ©ration en fusionnant les Ă©coles de Bandol, Sanary, Le Beausset, La Cadière, Évenos et Signes.

Ces communes représentant pour une grande part l’agglomération Sud Sainte-Baume, cela permettrait la création d’un conservatoire à rayonnement départemental.

Un trompettiste plein de talent Ă  Bandol
Jouer de la trompette Ă  Bandol !

De ce fait, les subventions pourraient être octroyées non seulement par l’agglomération, mais également par le Ministère de la Culture après agrément de celui-ci.

D’une manière générale, nous pensons que les associations ont un rôle majeur à jouer dans la politique culturelle de notre ville, et nous les appuierons.

Ainsi, toutes les disciplines doivent être proposées à l’ensemble de la population, toutes générations confondues

La culture doit rassembler et non diviser !

Il est nécessaire que des ateliers de peinture, sculpture, théâtre, modélisme, mais aussi poterie, danse, sans oublier les conférences, cette liste n’étant pas exhaustive, soient présents dans Bandol.

Les associations sont aidées par la municipalité, mais pas seulement, car il faut laisser une large part d’initiative aux responsables, afin de favoriser la créativité de ces acteurs culturels.

La qualité doit être le souci permanent des responsables afin de ne pas discréditer la culture.

De nombreuses actions culturelles doivent se dĂ©rouler en Ă©troite collaboration avec l’Ă©ducation nationale, les Ă©coles primaires et les collèges, afin d’éveiller le sens crĂ©atif des enfants, en les incitant Ă  pratiquer une discipline artistique en dehors de leur scolaritĂ©. Si l’on prend l’exemple de la musique, ces animations scolaires peuvent se faire sous forme de concerts et de prĂ©sentations d’instruments, le tout encadrĂ© par des professeurs agrĂ©Ă©s.

Les enfants dessinent et peignent Ă  Bandol
Jeux de peinture Ă  Bandol

Le théâtre doit également avoir toute sa place à l’école, car il développe chez l’enfant une expression orale, bien pauvre aujourd’hui, tout en lui permettant souvent de vaincre sa timidité.

Bandol possède un lieu de rencontre : la salle JULES VERNE.

Nous constatons et déplorons sa sous-utilisation.

Elle dispose pourtant d’une jauge d’accueil de 500 places, d’un accès handicapés, et d’une acoustique tout à fait convenable.

Tout en développant la venue d’artistes nationaux et internationaux, dont nous développerons également nos choix dans la rubrique à venir sur les ANIMATIONS, nous voulons en parallèle faire émerger des artistes locaux.

Nous souhaitons leur donner une vraie chance de se faire connaître .

Dans cette belle salle, nous pourrions par exemple inviter l’orchestre symphonique de l’opéra de Toulon, la musique des équipages de la flotte, organiser le concert des professeurs et des élèves, des chorales régionales, sans oublier les troupes de théâtre et de danse.

A la belle saison, la culture doit descendre dans la rue et pourquoi pas dans nos parcs?

Souvenez-vous des soirées d’opéra qui avaient attiré tant de monde dans le cadre enchanteur du parc du Canet !

Expositions de peinture, théâtre de rue, concerts, artisanat d’art… Toutes ces animations culturelles incitent les touristes de passage Ă  revenir Ă  Bandol et apportent aux Bandolais une grande satisfaction et la fiertĂ© de vivre dans une ville vivante !

Cette démarche présente de plus l’avantage de faire travailler le commerce local.

Bandol doit avoir l’ambition d’une politique culturelle de grande envergure pour contribuer à l’épanouissement des Bandolais et au rayonnement de notre ville, bien au-delà de ses frontières.

C’est notre souhait le plus cher et un de mes engagements fort de campagne pour Bandol.