👉 La sécurité pour tous à Bandol, un enjeu majeur !

Dans ce domaine comme dans beaucoup d’autres, un Maire peut agir.

Il suffit de le vouloir !

Dès le départ, une évidence s’impose : le maire doit donner des consignes claires à la police municipale.

Car, faut-il le rappeler, il n’y a pas de mauvais soldats : il n’y a que de mauvais chefs !

Une police municipale efficace

Bandol devient malheureusement l’objet d’incivilités, de vols à la roulotte, de cambriolages à répétition, entre autres, et il n’est pas admissible pour nous de concentrer l’activité de nos policiers municipaux sur les infractions au stationnement dans le centre ville.

Nous voulons réorienter en partie leur mission vers un vrai service à la population. Comme je m’y suis engagée auprès de vous, j’ai souhaité qu’en ce domaine prioritaire nous vous apportions DES PROPOSITIONS CONCRÈTES ET APPLICABLES DÈS LE DÉBUT DU MANDAT.

Nous réorganiserons le service pour plus d’efficacité, et recruterons si besoin des agents afin d’avoir une équipe de 3 personnes disponibles chaque soir à Bandol, de manière à rétablir les brigades de nuit, en complément de la BAC.

Il est nécessaire qu’il y ait sur le terrain, quotidiennement :

  • une patrouille piéton de 2 agents sur le quai de Gaulle, du casino à la fontaine .
  • une patrouille de 2 agents, chaque jour dans un secteur différent, afin de voir, et surtout d’être en contact avec les riverains, pour créer des liens de confiance et obtenir des renseignements.

Ils noteront sur leurs tablettes toutes les anomalies (sécurité, techniques et autres) qu’ils constateront. A charge pour le chef de service de transmettre copie au Maire et au directeur des services techniques pour exécution.

Cette consigne sera valable pour tous les personnels et aucun quartier de Bandol ne sera oublié.

Le chef de service s’assurera régulièrement sur le terrain de la bonne exécution des consignes.

Le rapprochement des chefs de services Police et Technique est une des clefs de ce dispositif qui améliorera sécurité, entretien et propreté, en lien avec notre Police de L’Environnement dont voulons pérenniser et développer les missions.

Rendre Bandol plus sûre !

Une réunion hebdomadaire des 2 chefs de services avec le Maire sera programmée pour plus d’efficacité.

Les cameras seront toutes révisées, changées si défectueuses, et nous en installerons de nouvelles ainsi que des caméras à vision nocturne aux endroits les plus sensibles.

Nous ferons retirer les bornes fixes dangereuses du centre ville, notamment rue Marçon et nous les remplacerons par des barrières qui canaliseront les piétons et qui pourront supporter des bacs à fleurs. Cette rue étant semi piétonne, nous ferons apposer un panneau l’indiquant, bien visible aux entrées de rue, ainsi que «  roulez au pas ». Cette rue doit être fermée aux voitures à 19h.

D’autres barrières de sécurité seront posées, par exemple rue Pierre Puget où la circulation des piétons sur un trottoir très étroit, notamment nos jeunes qui sont nombreux à l’emprunter, est devenue très dangereuse.

Nous aurons soin d’uniformiser les poteaux indicateurs, les bornes et les barrières qui ne sont pas en aluminium, par une peinture de couleur identique afin d’être visibles.

Nous souhaitons pérenniser et développer les «  voisins vigilants » et notre comité communal des feux de forêts, véritables lanceurs d’alerte, et amplifier les contacts police municipale – police nationale.

Voisins vigilants à Bandol

Nous mettrons tout en œuvre pour obtenir réellement la présence journalière d’un fonctionnaire de Police Nationale pour recevoir les plaintes des résidents qui aujourd’hui doivent se rendre à Sanary.

Nous prendrons contact avec la prévention routière qui met le matériel à disposition pour effectuer une campagne d’éclairage gratuite, et nous amplifierons les campagnes de prévention dans nos écoles.

Nous devons tout faire pour donner à nos enfants l’information nécessaire à une prévention réellement efficace !

Les incivilités qui pourrissent la vie des Bandolais seront traitées avec sérieux.

Par exemple, il nous semble nécessaire de contrôler les véhicules en vitesse vraiment excessive sur certains axes, les 2 roues bruyants, d’apporter toute l’attention aux bruits nocturnes, en continuité de l’excellent travail réalisé par nos policiers municipaux à ce sujet quand ils sont appelés.

Leur équipement et leurs moyens de déplacement seront bien évidement remis en état, changés si nécessaire et actualisés si obsolètes.

On n’a pas de bonne police sans moyens !

Bandol n’est pas hors du temps et de l’actualité.

Si les enjeux de sécurité intérieure et la prévention de la radicalisation sont de la responsabilité de l’Etat, cela n’exclut pas que le Maire doit informer les services concernés de tous faits suspects qui lui seront portés à connaissance par la police municipale.

Enfin, on ne peut parler sécurité sans aborder la fureur des éléments.

Le problème du feu est bien appréhendé avec la vigilance des bénévoles de notre comité communal des feux de forêts, et le dévouement sans faille de nos pompiers.

Eviter les feux de forêt, une priorité pour nos pompiers de Bandol !

Le problème récurrent des torrents d’eau des pluies méditerranéennes est devenu une urgence, rien n’ayant été étudié et encore moins fait, d’autant que le dérèglement climatique accentue et multiplie les épisodes catastrophiques.

Dès le début du mandat, une étude sera lancée, et les prescriptions qui en découlerons seront évaluées et rendues publiques.

Les travaux indispensables seront phasés dans le temps et les demandes de subventions seront enfin envoyées.

Les conséquences de l’inaction des municipalités successives sur l’imperméabilisation des sols, le bétonnage, le manque d’anticipation des phénomènes torrentiels, sont devenues inacceptables pour les Bandolais.

Il est de notre responsabilité de vous apporter des réponses et des actes.

Votre sécurité est concrètement notre priorité !